RÉSEAU

More about

Maya Cousineau Mollen

Maya Cousineau Mollen, de la nation Innu-Montagnaise est adoptée de façon traditionnelle par des parents Québécois à la décision de sa mère Innu. Encouragée par ses parents, elle a commencé à écrire de la poésie dès l’âge de 14 ans. 

 

Ce moyen d’expression la suit tout au long de son existence. La poésie est un exutoire pour se libérer des émotions fortes, négatives ou pour simplement célébrer un moment important. Publiée modestement dans des anthologies, revues littéraires et également auteure d’une nouvelle dans le recueil Amun sous la direction de Michel Jean.

Elle cumule 20 ans d’expérience dans le monde des Premières nations. Fondatrice de l’association étudiante autochtone à l’Université Laval et également co-fondatrice du Conseil des jeunes des Premières nations du Québec et du Labrador devenu depuis l’actuel Réseau jeunesse des Premières nations du Québec et du Labrador. Elle croit énormément au potentiel de la jeunesse. Leur énergie et leur volonté méritent d’être encouragées.

Maintenant Conseillère en développement communautaire pour le compte de la firme EVOQ Architecture, Maya y trouve son bonheur de poursuivre son travail auprès des communautés. Elle agit à titre d’ambassadrice de cette belle équipe qui est au service des Inuit et Premières nations depuis plus de 35 ans. Pour l’équipe d’EVOQ, le mot « décolonisation » n’est pas un mot effrayant, mais consiste en un beau défi. Dans la réalisation des divers projets nous encourageons les communautés Inuit et Premières nations à reconquérir leur empreinte culturelle et historique et ainsi de l’exprimer via la poésie de l’architecture.

Maya is also on the board of Projets Autochtones du Québec and is a proud volunteer of the Montreal Wolf Pack.

She was elected as NETWORK co-chair un June 2018 for a two year term.